FANDOM


Le Joker
Joker-carré
Créateur(s)

Bill Finger, Bob Kane et Jerry Robinson

Interprété par

Cesar Romero, Jack Nicholson, Mark Hamill, Heath Ledger Jared Leto

Première apparition

1940 (Batman #1)

Identités secrètes

Red Hood, Le Joker

Compagnon, compagne

Harleen Quinzel

Espèce

Humain

Genre

Homme

Couleurs des cheveux

Verts

Base d'opération

Gotham City

Le Joker est un personnage de fiction créé par Bill Finger, Bob Kane et Jerry Robinson dans Batman #1 en 1940. On ne sait rien de lui et, avec lui, on est sur de rien de ce que l'on croit savoir. Il est la némésis ultime de Batman, son contraire. Il se fait aussi appeller le "clown prince du crime".

Biographie fictiveModifier

Joker

De toutes les histoires contées sur les origines du Joker, il y en a une qui revient plus régulièrement : l'histoire de cet acteur comique raté qui est employé par une bande pour perpétrer un larcin dans une usine chimique. Cette bande engage toujours un homme de paille qui tiens le rôle de "leader du groupe" au cas où ils seraient pris la main dans le sac. Dans ce cas, l'attention est focalisée sur ce chef, Red Hood, qui porte un long casque rouge, détournant l'attention vers le centre de la cible en quelque sorte.

Notre acteur raté est donc engagé pour tenir ce rôle. Il accepte pour nourrir sa famille. Mais le casse est interrompu par le Batman, un justicier masqué qui sévit à Gotham City depuis quelques mois. Notre inconnu trébuche lors de l'altercation et tombe dans une cuve de produits chimique. Le jeune Batman ne peut rien faire pour le sauver. Pourtant, l'inconnu survit mais il est défiguré : sa peau a blanchi, ses cheveux ont verdi et ses muscles zygomatiques sont paralysés; dessinant à tout jamais sur son visage un rire grimaçant. L'homme perd tout y compris la raison. Le désormais nommé Joker attribue son état à Batman et jure de se venger.

LE JOKER

Ses premiers crimes seront pour Batman de véritables défis presque insurmontables. La technique est toujours la même : Le Joker apparaît dans les médias et annonce qu'il tuera une personne précise à une heure précise. Evidemment, la police et Batman se charge de la protection de la future victime mais sans succès car le Joker a toujours un coup d'avance. Il inocule un poison qui tue ses victimes et leur donne le même visage grimaçant que lui. On suppose qu'il a des compétences en chimie. Batman finit par l'arrêter mais non sans laisser à chaque fois de nombreuses victimes derrière lui. Le Joker est incarcéré - et étudié - à l'asile d'Arkham dont il s'échappe toujours assez rapidement.

C'est dans cet asile qu'il rencontre une psychiatre du nom d'Harleen Quinzel qu'il manipulera à sa guise pour en faire son pantin. Elle devient une criminelle et adopte l'identité d'Harley Quinn. Elle voue au Joker un amour et une admiration sans faille. Le Joker, bien que la considérant comme sa petite amie, s'en fiche éperdument, n'hésitant pas à la sacrifier si nécessaire ou si c'est drôle.

Lassé probablement par ses jeux assassinats, le Joker se lance ensuite dans une carrière de voleur. Non pour faire fortune (l'argent ne l'intéresse pas) mais bien pour relever de nouveaux défis et toujours provoquer le chevalier noir. Il est très intelligent, et c'est un formidable manipulateur qui tourne tout en dérision. Son but est de se faire rire par le biais d’atrocités de plus en plus féroces et sadiques.

Il ira jusqu'à capturer le commissaire Gordon pour le torturer physiquement et psychiquement en lui montrant des images de sa fille, Barbara, qu'il abat à bout portant, la laissant tétraplégique. Son but est de rendre fou le commissaire, tout comme lui, mais il échoue. Une fois de plus Batman vient contrecarrer ses plans.

Quelques mois plus tard, alors qu'il est devenu trafiquant d'armes au Moyen-Orient, il croise Robin/Jason Todd, qui vient de retrouver sa mère biologique. Il le tue à coup de barre à mine puis met le feu à la cabane qui l'abrite avec sa mère qui vient de le trahir pour le Joker.

Lors du No Man's Land, il réussi à faire tuer de nombreux policiers par leurs collègues policier en les déguisant en Joker. Plus tard, il assassine la nouvelle compagne de Jim Gordon : Sarah Essen. A chaque fois, il va plus loin. A la limite de se faire tuer par ses ennemis qui s'y refusent toujours à la dernière minute. Le Joker essaye de prouver que tout le monde peut sombrer dans la folie : même Jim Gordon ou Batman, mais ces deux là sont coriaces. Ça ne les empêche pourtant pas de l'envoyer régulièrement à l'hôpital, rué de coups. Jason Todd lors de son retour à la vie ne se gênera pas non plus pour se venger de son assassin.

LE SOURIRE DE L'ANGE

Ces retours de flamme laissent parfois des traces et, un jour, un policier fou qui se fait passer pour Batman, Josef Muller, abat le Joker en lui tirant dans le visage. Le clown ne meurt pas et est soigné. Lorsqu'il est rétabli, il revient sur le devant de la scène avec une nouvelle apparance : un cicatrice allant des coins de sa bouche jusqu'au joue en forme de sourire arbore désormais son visage.

Après la mort supposée de Batman, le Joker disparaît de la circulation. Du moins le croit-on. En effet, il revêt l'apparence d'un journaliste, détective et écrivain : Oberon Sexton et aide la Batfamily dans leur enquête. Il adopte aussi une autre identité, celle de Domino, un tueur qui élimine un à un les membres de l'organisation La Main Noire. Il finit par s'en prendre au Docteur Hurt à qui il administre sa fameuse toxine.

Après le Flashpoint, Joker, interné à Arkham, rencontre le Dollmaker, a qui il donne son visage. Il est laissé pour mort et disparaît pour un bon moment. C'est un Joker avec son visage recousu qui réapparaît à Gotham pour s'en prendre à tous les proches de Batman/Bruce Wayne, y compris Alfred. Ce qui ne manque pas d’inquiéter la batfamille : et si le Joker connaissait la vraie identité du Batman ? Ce dernier évoquera une rencontre avec le clown roi du crime où se dernier démontrera à quel point la véritable identité de Batman lui indiffère. Seul le masque l'intéresse. C'est pour lui la vrai personnalité de l'individu. Tout comme la sienne fut révélée au monde le jour où il plongeât dans cette cuve d'acide. Mais Batman pour lui rendre la monnaie de sa pièce, tente et arrive à convaincre le Joker qu'il connaît ses véritables origines. Finalement, convaincu que Batman sait quelque chose et ne voulant rien entendre, le clown se jette du haut d'une falaise et fait une chute de plusieurs mètres. Il disparaît à tout jamais... ou pas...

Œuvres où le personnage apparaîtModifier

COMICS

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard